Les meilleurs moments de la Formule E à Diriyah

Depuis la course inaugurale en Arabie Saoudite lors de la saison 5, Diriyah est devenue synonyme du début d'une nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E ABB FIA. Au fil des ans, la ville historique a été le théâtre de nombreuses activités.

Mortara diriyah overtake

Qu'il s'agisse de courses rapprochées, de dépassements rusés, de fracas, d'affrontements ou de victoires inattendues. Voici les moments les plus mémorables de l'histoire de la Formule E à Diriyah.

Championship Challenger Chase : Saison 5, manche 1

Lors de la saison 5, Jean-Eric Vergne (DS TECHEETAH) venait tout juste de décrocher son deuxième titre alors que Antonio Felix da Costa, alors pilote BMW i Andretti Motorsport, était encore à deux saisons complètes de remporter le titre.

Bien qu'ils soient devenus coéquipiers, ce partenariat n'a rien fait pour apaiser l'esprit de compétition effréné du duo, qui a fait surface pour la première fois lors de la première manche de la saison 5. Alors que da Costa partait de la pole position, les deux hommes n'ont pas tardé à se retrouver en tête, se disputant la première et la deuxième place dans une lutte effrénée jusqu'à l'arrivée. Vergne ayant lancé de nombreuses attaques, da Costa a tenu bon pour remporter la victoire, mais une bataille presque identique a de nouveau fait rage, deux saisons plus tard, lorsque le duo est devenu un partenaire stable à TECHEETAH.

60fe0250f0294e20ac24b3f1517b0627

Brit Bird remporte la victoire pour Jaguar Racing : saison 7, manche 2

La première victoire de Sam Bird pour Jaguar TCS Racing était un rêve devenu réalité à la fois pour l'équipe et pour le pilote chevronné de Formule E, alors que le duo britannique s'est hissé sur la plus haute marche du podium en Arabie Saoudite.

En tant que l'un des seuls pilotes à avoir remporté une course lors de chaque saison de Formule E depuis sa création, Bird a remporté sa deuxième victoire en Arabie Saoudite après s'être classé premier lors de la course d'ouverture de la saison 6 alors qu'il courait pour l'ancienne équipe d'Envision Virgin Racing. Malgré une arrivée modérée sous le drapeau rouge, Bird a avoué qu'il était ému dans la voiture et après la course. « C'était une étape importante pour moi de quitter ma famille chez Envision, mais en rejoignant une nouvelle équipe, ils m'ont accueillie à bras ouverts. Je suis tellement heureuse de pouvoir leur donner un résultat. »

Double podium entre Mercedes et Stoffel : saison 6, manches 1 et 2

Tout juste arrivée en Formule E lors de la saison 6, Mercedes-EQ avait hâte d'avoir un impact et les performances de la première manche à Diriyah n'ont certainement pas déçu.]

Au volant se trouvait le leader Stoffel Vandoorne, qui a piloté sa Silver Arrow 01 vers la troisième place du podium lors des manches 1 et 2 du double match. Malheureusement, sa série de podiums a pris fin après Diryah, avant que son coéquipier Nyck de Vries ne lui vole la vedette, et la saison, l'année suivante, entamant sa campagne victorieuse au Championnat du monde par une victoire dans la ville historique saoudienne.

Dépassement d'Edoardo Mortara : saison 7, première journée

Bien que les pilotes talentueux ne manquent pas en Formule E, le dépassement précis du pilote Maserati MSG Racing Edoardo Mortara en Arabie Saoudite lors de la saison 7 a vraiment été quelque chose de très spécial.
 
Grâce à son MODE ATTAQUE, le Suisse est passé derrière Mitch Evans de Jaguar, l'a dépassé et a franchi un écart impossible pour dépasser Pascal Wehrlein de TAG Heuer.
 
« C'était presque un désastre », a déclaré le commentateur et ancien pilote Dario Franchitti à l'époque. Après avoir réalisé l'un des plus beaux exemples de conduite de précision en sport automobile, Mortara a décroché à juste titre sa place sur le podium.